J’ai récemment eu l’honneur d’assister à l’avant-première d’un documentaire incroyable et unique en son genre ! Il présente la lutte acharnée menée par des habitants du petit village de Plogoff pour protéger leur région contre le nucléaire.

Plogoff, c’est un petit bout de terre à la pointe de la Bretagne.
En 1980 des familles entières se sont battues pour sauver ce coin sauvage de la construction d’une centrale. 1980… rendez vous compte comme ce sujet fait encore écho de nos jours.

Capture écran de la bande-annonce de Plogoff, des pierres contre des fusils

Durant 6 semaines, femmes, hommes, enfants, familles de pêcheurs ont lutté.

A cette époque, la réalisatrice Nicole Le Garrec et son époux sont sur le terrain. Il soutiennent le combat. Ils constatent alors avec effroi la montée des violences entre les forces de police et les habitants.
Le couple de bretons comprend rapidement qu’il vit un moment important.

Capture écran de la bande-annonce de Plogoff, des pierres contre des fusils

Ne bénéficiant d’aucune couverture médiatique, les images de cette lutte doivent être capturées.
De ces images, nait non pas un documentaire de 20 minutes, comme imaginé au départ, mais un long-métrage. Les aides financières n’étant pas au rendez-vous, Nicole et son mari ont auto-produit ce film allant jusqu’à hypothéquer leur maison pour avoir des fonds.

Il s’agit du 1er documentaire écologique diffusé au cinéma. En 2019, leur fille le restaure, il est sélectionné au festival de Cannes. Cette nouvelle version sort au cinéma le 19 février 2020.

Aujourd’hui, à 80 ans, Nicole continue de faire le tour du monde pour témoigner de cette époque. Une femme d’exception, un documentaire plus que jamais d’actualité à aller voir et à soutenir.

Nicole Le Garrec à l’avant-première de son film – 2020 – Copyright Farah Parfait

Découvrir la bande-annonce


Laisser un commentaire